Vingt pilotes s'alignent sur la grille, Max Chilton et Romain Grosjean s'élançant depuis la voie des stands. Sutil change de pneus dans le neuvième tour, Hülkenberg au suivant, Massa, Kvyat, Grosjean au onzième ; Räikkönen, Bottas, Vergne, Maldonado, Vettel, Alonso, Ricciardo, Ericsson, Hamilton, Magnussen, Rosberg, Button, Pérez, Gutiérrez, Bianchi et Chilton entre le douzième et le dix-septième tour. Bien qu'il termine une nouvelle fois dans les points, Nico Hülkenberg, avec 37 points, chute à la sixième place du classement, devant Valtteri Bottas (34 points). Nico Hülkenberg, victime d'une soudaine perte de puissance, range sa Force India VJM07 sur le bord de la piste ; après cet abandon, il ne reste plus que quinze pilotes en lice. Le Finlandais doit repasser aux stands à quelques boucles de l'arrivée. Jules Bianchi purge un stop-and-go de pénalité puis abandonne finalement après huit tours ; Vergne, victime collatérale de l'incident, abandonnera dix tours plus tard[53],[54],[55]. Ricciardo s'arrête au vingt-septième tour pour passer les pneus durs et Grosjean au suivant (il abandonne quatre tours plus tard). Rosberg creuse un écart de 5 secondes sur Ricciardo en huit tours tandis que Magnussen, solide troisième, devance Hülkenberg et Alonso. Au tour suivant, Hamilton pointe toujours en tête avec 20 secondes d'avance sur Rosberg (s'en tient à sa stratégie sans nouvel arrêt), 22 s d'avance sur Bottas et 26 secondes sur Button ; suivent Magnussen, Alonso, Ricciardo, Vettel, Gutiérrez et Räikkönen. Mercedes est toujours largement en tête du classement des constructeurs avec 393 points et devance Red Bull Racing (219 points). Kevin Magnussen rentre pour la deuxième fois alors que Sebastian Vettel, à l'épingle, et Ricciardo, dans les esses, dépassent Massa. Rosberg, qui dispose d'une marge de 6 secondes d'avance à cause d'un arrêt très lent de son coéquipier annonce avoir des problèmes pour rétrograder. McLaren reste à 43 points et perd une nouvelle place dans la hiérarchie ; suivent Toro Rosso (8 points) et Lotus F1 Team qui marque ses 4 premiers points de la saison. 2015 Formula 1 sezonu, motor sporlarının yönetici organizasyonu Uluslararası Motorsporları Federasyonu tarafından en üst seviye açık tekerlekli tek koltuklu yarış serisi olarak tanınan Formula 1 Dünya Şampiyonasının 69. sezonu olacaktır. Au neuvième tour, sous le régime de la voiture de sécurité, Ricciardo, en pneus tendres mène devant Button (en pneus intermédiaires), Massa et Rosberg (tous deux en pneus tendres) et Magnussen (pneus intermédiaires). Test yeni süper hızlı formula 1 otomobil oluşturma tarihi için en uygun video oyununda gizli güç. Ricciardo’s move to Red Bull in place of his fellow Australian Mark Webber, who retired at the end of 2013, was one of the biggest changes of the year, while Felipe Massa’s departure from Ferrari after eight years with the team was big news too. Découvrez le résultat et les classements du championnat du monde de F1 au terme du 16ème GP de la saison 2014 aux Etats-Unis. Williams, avec 216 points, reste troisième devant Ferrari (188 points) ; McLaren (143 points) dépasse Force India (123 points) à la cinquième place ; suivent Toro Rosso (29 points), Lotus F1 Team (8 points) et Marussia F1 Team (2 points). Hamilton est alors informé qu'il n'a plus à économiser son carburant. Räikkönen et Alonso, sixième et septième, évoluent dans la même seconde depuis le départ[62],[63],[64]. Les pompiers arrivent vite sur place et la course n'est pas neutralisée. Hamilton prend l'avantage sur Vettel dans le neuvième tour et se lance immédiatement à la poursuite de son coéquipier. La course est relancée à l'entame du vingt-septième tour et Alonso prend le large tandis que Vergne contient Rosberg. Ricciardo est encore plus malchanceux puisqu'il abandonne, victime d'une rupture mécanique de sa suspension avant, au terme du trente-neuvième tour. Ricciardo won for Red Bull after overtaking Hamilton and Alonso for the lead in the late stages. Au départ, Sebastian Vettel, en première ligne, se rabat sur Nico Rosberg, troisième mais Rosberg réussit à prendre la deuxième place tandis que son coéquipier Lewis Hamilton, parti de la pole position, s'échappe. Romain Grosjean et Adrian Sutil rentrent au stand chausser les pneus les plus durs proposés Pirelli, tentant ainsi de rallier l'arrivée sans nouvel arrêt. The Mercedes works team showed their superb pace with great outings in the closing days of testing, while Lewis Hamilton put the brand new W05 to good use at Melbourne with Pole Position in the wet, in front of the new Red Bull driver, Daniel Ricciardo. Red Bull Racing (363 points) et Williams F1 Team (238 points) sont deuxième et troisième devant la Scuderia Ferrari (196 points) ; suivent McLaren Racing (147 points), Force India (123 points), Scuderia Toro Rosso (30 points), Lotus F1 Team (10 points) et Marussia F1 Team (2 points). Alonso a en effet dépassé Vettel dans le trente-cinquième tour et, désormais, l'Allemand se trouve sous la pression de Magnussen. Lewis Hamilton, qui n'arrive pas à remonter à cause d'un fond plat endommagé, observe un second arrêt au dix-huitième tour. Au dix-neuvième tour, Sebastian Vettel change de pneus le premier ; Pérez et Hulkenberg s'arrêtent au tour suivant, Räikkönen, Romain Grosjean, Magnussen, Alonso, Maldonado, Button, Kamui Kobayashi, Massa, Rosberg, Bottas, Vergne, Adrian Sutil, Hamilton, Ricciardo, Jules Bianchi et Daniil Kvyat entre les vingt-et-unième et trente-et-unième tours. Dans la dernière ligne droite, la vitesse maximale des Mercedes est de 260 km/h contre 280 km/h pour la concurrence. Nico Rosberg termine vice-champion avec 317 points (5 victoires, 11 pole positions), Daniel Ricciardo monte sur le podium du championnat avec 238 points et 3 victoires. Räikkönen attaque Magnussen dans l'épingle et les deux monoplaces restent bloquées plusieurs secondes. In the following weekend, at Austria, Mercedes did not qualify on Pole for the first time of the year, as Hamilton failed to complete a Q3 lap and Rosberg only managed to reach P3, behind the Williams cars of Massa and Bottas. Les commissaires de piste évacuent la monoplace en seulement quelques secondes grâce à leur grue, ce qui évite une troisième entrée de la voiture de sécurité[65],[66],[67]. Ferrari (98 points) reste à la troisième place devant Force India (87 points). Magnussen renonce sur panne d'embrayage alors qu'au quarante-quatrième tour, derrière la voiture de sécurité, Hamilton précède Rosberg, Pérez, Hülkenberg, Button, Vettel, Ricciardo, Massa, Bottas, Alonso, Räikkönen, Kvyat, Grosjean, Maldonado, Kobayashi, Chilton et Bianchi. The footage is owned by Formula One Management. F1 2014 Full Season Tournament Ghost 0 Oct 12 @ 4:38am Looking for group General Malarky < > Showing 1-15 of 246 active topics Per page: 15 30 50. Alonso profite de cette neutralisation pour chausser les pneus les plus durs, tout comme Button. Felipe Massa attaque à son tour Pérez qui se décale pour attaquer Vettel : le choc est extrêmement violent, Massa et Pérez devant même passer par l'infirmerie du circuit à l'issue de la course. Neuf des onze écuries engagées au championnat ont marqué des points, Sauber et Caterham n'en ayant pas encore inscrit. Lewis Hamilton est autorisé à abandonner à 5 tours du but. Massa started on Pole for the first time since the epic 2008 Brazilian Grand Prix and it was the last Pole of his career. Vettel, qui ne parvient pas à trouver l'ouverture doit défendre âprement sa position, Bottas étant revenu sur ses talons. Felipe Massa reçoit un message radio l'invitant à s'effacer derrière son coéquipier Valtteri Bottas mais le Brésilien n'en tient pas compte et conserve sa septième place jusqu'à l'arrivée. Au neuvième tour, Nico Rosberg manque le freinage de la première chicane et perd deux secondes sur Massa qui revient à deux secondes. Vettel s'immobilise plus d'une minute dans son stand, reprend la piste dernier puis abandonne deux tours plus tard, sur ordre de son équipe technique. F1 2014 falters further when it comes to its selection of modes and extras. Pérez s'arrête au vingt-neuvième tour[71],[72],[73]. Nico Rosberg prend un départ parfait et garde l'avantage que lui confère sa pole position pour contrer son coéquipier Lewis Hamilton. Au premier passage, Hamilton devance Rosberg, Felipe Massa, Jenson Button, Kimi Räikkönen, Fernando Alonso, Daniil Kvyat, Bottas, Nico Hülkenberg, Sergio Pérez, Esteban Gutiérrez, Jean-Éric Vergne, Magnussen, Pastor Maldonado, Kamui Kobayashi, Sutil, Ricciardo, Vettel, Grosjean et Will Stevens. En tête de course, Nico Rosberg tourne plus vite avec ses pneus durs qu'Hamilton en tendres. Nico Rosberg marque les points de la deuxième place et Vettel complète le podium ; suivent pour les points Button, Hülkenberg, Alonso, Bottas, Vergne, Magnussen et Räikkönen[68],[69],[70]. Romain Grosjean rentre à la fin du premier tour pour purger sa pénalité (drive-through) liée à un changement de moteur hors-quota[118],[119],[120]. Lewis Hamilton remporte sa sixième victoire de la saison, Nico Rosberg ramenant le doublé pour son équipe tandis que Massa monte sur son premier podium de la saison ; suivent pour les points Bottas, Ricciardo, Vettel, Pérez, Button, Räikkönen et Magnussen (septième sous le drapeau à damier avant sa pénalité)[96],[97],[98]. Here you can find the 2014 F1 championship standings for all drivers and teams that participated in the 2014 F1 season. Si Bottas reprend la piste devant Ricciardo, Massa, après un changement de pneu prolongé à cause d'un souci à l'avant a perdu plusieurs positions et doit composer avec un bouchon constitué de voitures parties en pneus tendres ou devant encore s'arrêter[68],[69],[70]. Vergne et Räikkönen changent leurs pneus au quarantième tour et Räikkönen part en tête-à-queue dans l'épingle. Au dix-neuvième passage, à l'issue des arrêts au stands, Hamilton devance Alonso de 4 secondes, Vettel de 6 s, Rosberg de 9 s et Ricciardo de 11 s ; suivent Hülkenberg, Bottas, Räikkönen, Grosjean et Pérez[59],[60],[61]. Click the "Install Game" button to initiate the file download and get compact download launcher. F1 2014 would be disappointing as downloadable content, let alone a full-priced game. Jean-Éric Vergne qui, selon les commissaires, a gagné un avantage en quittant la piste observe un stop-and-go de cinq secondes. At China, Alonso gave Ferrari its first podium of the year, while Ricciardo achieved his first career podium at Spain. Les pilotes McLaren tentent un nouveau pari en chaussant les pneus « pleine pluie » mais Button perd du temps car il doit changer son volant ; le pari échoue définitivement quand deux accidents mettent un terme à la course. Après plusieurs tours, Hamilton ayant encore accru son avance, Rosberg passe à son stand au cinquante-septième passage, deux tours après Ricciardo, pour finir la course avec des pneus tendres neufs. Dans le même temps, une lutte farouche oppose Pérez à Button qui cherche à lui ravir sa septième place. Grosjean abandonne au quarante-cinquième tour alors que Bottas prend la septième place à Vergne puis, quelques minutes plus tard, la sixième place à Hülkenberg[47],[48],[49]. Les Mercedes roulent toujours en duo, Daniel Ricciardo occupant la troisième place avec 15 secondes de retard. Au même endroit, au vingt-quatrième tour, l'Allemand tape le rail et abandonne tandis que Grosjean s'arrête changer de pneus : le pari du départ des deux pilotes est déjà perdu. Au vingt-troisième passage, Hamilton a complètement rattrapé son retard sur Rosberg. Their strategies were different and a late Safety Car, caused by Maldonado flipping Sauber’s Mexican driver Esteban Gutiérrez on the air. Also, McLaren had announced that they would be running Honda engines from 2015, dropping the then all-conquering Mercedes’ Power Units and Marussia and Caterham were collapsing due to financial trouble. Ricciardo takes two straight triumphs as Hamilton and Rosberg continue their heated fight. The Mercedes runners, on the other hand, showed intimidating power on the new, more quiet V6 turbos. La lutte pour la victoire est désormais ouverte puisque Rosberg, toujours en difficulté, n'a qu'une seconde d'avance sur Sergio Pérez qui précède Ricciardo et Vettel ; quatre secondes derrière suivent Hülkenberg, Bottas, Massa (dont les pneus sont plus frais de douze tours que ceux de son coéquipier) et Alonso. Sous pression, Fernando Alonso coupe la chicane et ralentit immédiatement pour éviter d'être pénalisé. Pérez et Massa s'arrêtent au dixième tour, Vettel, Kvyat et Hülkenberg au suivant, Ricciardo (il rechausse des pneus tendres et reprend le commandement de la course après l'arrêt de Bottas), Magnussen, Sutil, Marcus Ericsson et Max Chilton au douzième. Rosberg conserve la tête du championnat avec 61 points et devance Hamilton (50 points), Hülkenberg (28 points), Alonso (26 points), Vettel et Button (23 points chacun). Hamilton dictated the pace in front, before Rosberg suffered mechanical issues in his PU (ERS failure). Ricciardo rentre pour changer ses pneus au douzième tour et Adrian Sutil au suivant. Mercedes est toujours largement en tête du classement des constructeurs avec 454 points et devance Red Bull Racing (272 points). F1 2018, Japon oyun geliştiricisi Codemasters tarafından geliştirilen ve 2018 FIA Formula One World Championship sersinin resmi yarış oyunu olarak Steam’deki yerini almıştır.. Hamilton entrevoit la possibilité de prendre la tête de la course grâce à une série de trois tours rapides supplémentaire mais part à la faute au vingt-huitième tour ; en sortant de la piste en demi-tête-à-queue et une fois son arrêt observé, il ressort sept secondes derrière Rosberg, mais toujours en deuxième position[115],[116],[117]. I do not own any of … À l'extinction des feux, Hamilton, malgré un bon envol, est attaqué par Rosberg qui bloque longuement ses pneus tendres au premier freinage, tire tout droit à la chicane et doit immédiatement rendre sa position à son rival. Désormais en tête de la course, Rosberg reste sous la menace de Bottas, lui-même pressé par Hamilton ; Massa suit à trois secondes. At Spain, Rosberg finished just six-tenths behind his teammate, who took the WDC lead after the Barcelona round. Rosberg rentre changer ses pneus au trente-troisième tour mais cet arrêt est particulièrement long et il ressort onzième. Daniel Ricciardo reste troisième (98 points) devant Alonso (87 points) ; Valtteri Bottas accède à la cinquième place (73 points) devant Sebastian Vettel, sixième avec 70 points. Grâce à ses pneus plus frais, Rosberg les double et accroît même son avance sur Hamilton, notamment lors des dépassements de Kvyat et d'Hülkenberg qui observe son premier arrêt au terme du seizième tour et laisse les deux Mercedes en tête devant Kvyat et les Williams de Massa et Bottas[115],[116],[117]. Ricciardo regagne son stand, ressort seizième et dernier, puis abandonne au cinquante-et-unième tour[53],[54],[55]. third in Malaysia was Vettel, followed by Alonso and Nico Hulkenberg, now driving for Force India. Gutiérrez, Maldonado, Vergne, pour avoir roulé trop vite derrière la voiture de sécurité, doivent observer un stop-and-go de 5 secondes lors de leur prochain passage par les stands. Jenson Button occupe la quatrième place devant le duo Alonso/Vettel, qui se livrent une lutte âpre. Au cinquante-quatrième tour, Rosberg devance Hamilton de sept dixièmes de seconde et Hülkenberg est repoussé à 28 secondes ; suivent Massa, Räikkönen, Button, Vettel, Kvyat, Alonso et Magnussen[115],[116],[117]. Hamilton reste en piste deux tours de plus et reste derrière son coéquipier en sortant des stands. Hamilton-Rosberg relationship starts to crack at Monaco, while the German takes a commanding lead. Here you can find the 2014 F1 championship standings for all drivers and teams that participated in the 2014 F1 season. Dix-sept pilotes ont marqué des points en 2014, Pastor Maldonado et Jules Bianchi fermant la marche avec 2 points. Derrière ce duo évolue Sergio Pérez, toujours chaussé de ses pneus supertendres, et Hülkenberg, sur l'autre Force India également chaussé de ses pneus tendres du départ. For the finale, Rosberg qualified on Pole, but lost that luxury at the start after Hamilton got off the line faster. F1 2014, yeni pistlerin de eklendiği resmi Formula 1 oyunudur. Les pilotes qui ont pris le départ avec les pneus les plus durs observent leur premier arrêt après vingt-et-un tours ; si Magnussen choisit les pneus « supertendres » pour un court relais, Vettel rechausse les pneus durs. Dans le même temps, Pérez ne parvient pas à contenir l'attaque de Rosberg ; Bottas enchaîne et le passe dans la foulée. La direction de course annonce que la course repartira à 14 h 45 mais le nouveau départ, derrière la voiture de sécurité, est donné à 15 h 05. Les commissaires ne tardent pas à le sanctionner à nouveau d'un stop-and-go de cinq secondes, à effectuer lors d'un arrêt ou à ajouter à son temps de course. Plus loin, Jean-Éric Vergne, gagne trois places en autant de tours pour atteindre le sixième rang. Le novice André Lotterer et Pastor Maldonado, victimes d'ennuis techniques, abandonnent dans ce tour. En tête, Hamilton et Rosberg battent le record du tour mais l'écart se maintient entre les deux équipiers. Bianchi rejoignant son coéquipier et son compatriote dans la voie des stands, dix-neuf pilotes se présentent sur la grille de départ. Pérez dépasse Button pour le gain de la dixième place. Rosberg poursuit sa remontée et l'écart tombe à 6 secondes au quarante-deuxième tour. Hamilton’s car had damage in the floor also and his race was totally wrecked. Ricciardo occupe la quatrième place devant Bottas, Kvyat, Magnussen, Button, Alonso, Vettel, Räikkonen, Grosjean, Vergne, Gutiérrez et Maldonado. Hamilton pointe déjà à la dix-septième place alors que Daniel Ricciardo, cinquième sur la grille, a chuté à la quatorzième[83],[84],[85],[86]. The contact between Hamilton (who did not score) and Rosberg was controversial and caused tension between the team, as the 1-2 was clearly possible without much trouble. Red Bull Racing confirms Perez for next season, 7 reasons why Checo belong at Red Bull By Peter Windsor, Pierre's Podcast | Wrapping Up The 2020 Season | Powered By Honda, Berger thinks Hamilton's contract talks will be about money. Vettel, Alonso et Ricciardo ont chaussé les pneus tendres alors qu'Hamilton réussit à se maintenir en piste plus longtemps avec ses « supertendres » usagés : Vettel est informé par son stand qu'il ne pourra pas garder la tête à l'issue des arrêts[99],[100],[101]. Rosberg had a wiring issue in his steering which forced him to start from the pit-lane, but he retired from the race. Button et Pérez s'engouffrent dans la voie des stands pour changer de pneus, imités par le reste du peloton au tour suivant. La Sauber C33 immobilisée au milieu de nombreux débris provoque la sortie de la voiture de sécurité[110],[111],[112],[113]. Hamilton, à l'agonie en seizième position, demande l'autorisation d'abandonner à son équipe qui refuse, arguant que son rythme est suffisamment bon pour espérer une opportunité en cas de sortie de la voiture de sécurité. Au premier passage sur la ligne de chronométrage, Rosberg devance Bottas, Vettel, Alonso, Jenson Button, Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg, Felipe Massa, Jean-Éric Vergne, Sergio Pérez et Esteban Gutiérrez[87],[88],[89]. Rosberg commited a couple of mistakes at Turn 1 while in the lead which cost him the win. Derrière elle, Rosberg précède Vettel, Hamilton, Valtteri Bottas, Felipe Massa, Daniel Ricciardo, Vergne, Alonso, Räikkönen, Button, Sergio Pérez, Nico Hülkenberg, kevin Magnussen, Adrian Sutil, Romain Grosjean, Daniil Kvyat, Pastor Maldonado, Kamui Kobayashi, Marcus Ericsson et Esteban Gutiérrez qui s'est déjà arrêté pour changer ses pneus. Juste près son arrêt, Pérez est touché par Sutil : son aileron avant explose en pleine piste et les nombreux débris imposent l'intervention de la voiture de sécurité ; l'avance de 6 secondes de Lewis Hamilton s'évanouit. At Montreal, Rosberg grabbed Pole in front of Hamilton, but reliability hindered their race. En s'arrêtant un tour plus tard que Vettel, Alonso gagne une place et pointe en deuxième position au douzième tour. Il est notamment marqué par l'adoption de nouveaux règlements techniques et sportifs : les moteurs V8 atmosphériques des monoplaces sont remplacés par des moteurs V6 turbocompressés à double système de récupération d'énergie ; l'attribution des points est doublée pour la dernière manche du championnat à Abou Dabi ; les pilotes gardent les mêmes numéros d'une saison sur l'autre, sauf le no 1 attribué au champion du monde ; le Grand Prix d'Autriche fait son retour au calendrier et un nouveau Grand Prix est organisé en Russie, à Sotchi. Loin derrière, Vettel perd une partie de son aileron avant lors une attaque sur Gutiérrez. Rosberg se plaint alors d'une perte importante de puissance à cause d'un problème lié au système de récupération d'énergie. Si Rosberg parvient encore à se maintenir parmi les quatre premiers malgré son problème technique, il se retrouve rapidement sous la menace de Ricciardo, Pérez, Vettel et Hülkenberg, en stratégie décalée. Vettel, à nouveau à l'épingle, désormais à l'extérieur, passe Bottas et se rue à l'attaque de Button, 14 secondes devant et qui tourne toujours dans le même rythme que Rosberg. It was Mercedes’ first WDC title since Fangio’s in 1955. Ricciardo est troisième devant Bottas, Räikkönen, Alonso, Vettel, Massa, Magnussen et Hülkenberg. Kvyat s'arrête au quinzième tour, Ricciardo au suivant et Rosberg, qui a moins de 3 secondes d'avances sur son coéquipier, au dix-huitième. À l'extinction des feux, Nico Rosberg protège sa pole position en plongeant à la corde dans le premier virage. Lorsque, au soixantième tour, Grosjean s'arrête pour changer ses pneus (imité par Magnussen au suivant), le duel en tête de la course se poursuit sans pour autant que Lewis Hamilton puisse tenter une attaque sérieuse sur son équipier. Vettel, Ricciardo, Maldonado, Hülkenberg, Bottas, Rosberg et Hamilton s'arrêtent entre le trente-cinquième et le quarante-troisième tour[83],[84],[85]. Au tour suivant, Bottas rétrograde en sixième position, cédant deux positions au profit des pilotes McLaren, Button et Pérez ; au dixième tour, Pérez passe Massa pour le gain de la troisième place. Daniil Kvyat abandonne dans le vingt-septième tour victime d'une rupture de sa suspension arrière-gauche. Max Chilton est sous le coup d'une pénalité pour être entré dans la voie des stands alors qu'elle était fermée. Rosberg, dernier, est en proie à des soucis de transmission et ne peut pas attaquer Ericsson, sa boîte de vitesses passant directement du troisième au cinquième rapport. Ferrari a pris la décision de rappeler Alonso en premier alors que Räikkönen se trouvait juste devant ; l'Espagnol, malgré un tour supplémentaire en pneus frais, ne peut toutefois pas empêcher Räikkönen de ressortir un souffle devant lui. Ricciardo a ainsi pris le dessus sur Massa et peut espérer monter sur le podium. Au vingt-cinquième tour, Rosberg manque son freinage dans le virage no 13 et coupe la chicane ; son avance passe d'une demi-seconde à 1 seconde pleine. Formula 1 yarışlarında gördüğümüz pistlerin, yarışçıların ve takımların yer aldığı oyun, uzun yıllardır Codemasters tarafından geliştirilmeye devam ediliyor. Any use on another Web site or any other support of diffusion is prohibited except authorization of or the author(s) concerned. Bottas would finish on the podium in the next two races, finishing second at Silverstone and Hockenheim. La Fédération internationale de l'automobile publie, le 4 décembre 2013, le calendrier officiel qui comporte 19 Grands Prix[33]. Sebastian Vettel recule à la cinquième place avec 143 points, tout comme Fernando Alonso, désormais sixième avec 141 points. Räikkönen et Massa abandonnent tandis que la voiture de sécurité entre en piste avant que la direction de course ne sorte le drapeau rouge pour permettre le remplacement du rail de sécurité endommagé. In the race, Hamilton got past Rosberg off the line and started was what one of the greatest fights for the lead in the history of the sport. Tous les pilotes sont en pneus intermédiaires sur la grille de départ humide tandis que Daniil Kvyat, Lewis Hamilton et Kevin Magnussen partent depuis la voie des stands. La saison est marquée par l'accident de Jules Bianchi, sous la pluie à Suzuka, le plus grave en Formule 1 depuis 20 ans puisque le pilote décède des suites de ses blessures à la tête, neuf mois plus tard, sans avoir repris connaissance. Il rentre au stand pour en changer, remonte en piste à la dernière place puis abandonne dans le trente-septième tour (n'ayant rien à espérer de cette course, il cherche à préserver son unité de puissance). By this point of the year, it was know that Vettel would be leaving Red Bull to join Ferrari in place of Alonso for 2015. Alors qu'il tente de regagner son stand, il perd son pneu ainsi qu'un morceau de sa jante, ce qui provoque l'intervention de la voiture de sécurité. Au vingt-troisième tour, Sergio Pérez détruit sa Force India VJM07 contre le muret de la ligne des stands ; une nuée de débris de carbone encombre la piste, imposant une seconde sortie de la voiture de sécurité. Kvyat change ses pneus deux tours plus tard et chute au quinzième rang : ses espoirs de réaliser un bon résultat devant son public s'envolent définitivement. Ricciardo profite d'une erreur de Vettel pour prendre la deuxième place. Hamilton s'arrête dans le quinzième tour. Jean-Éric Vergne et Hülkenberg changent leurs pneus les premiers, au dixième tour ; Magnussen, Kvyat et Ricciardo s'arrêtent au suivant. F1 Fanatics. Ricciardo, toujours dans le sillage de Bottas, suit une stratégie similaire et passe au stand un tour plus tard ; il chausse toutefois un nouveau train de pneus tendres afin de prendre l'avantage sur le Finlandais après son arrêt. Daniel Ricciardo franchit en second la ligne d'arrivée et Kevin Magnussen complète le podium pour sa première course en Formule 1 ; suivent pour les points Jenson Button, Fernando Alonso, Valtteri Bottas, Nico Hulkenberg, Kimi Räikkönen, Jean-Éric Vergne et Daniil Kvyat qui devient le plus jeune pilote à inscrire un point en championnat du monde, battant le record de Sebastian Vettel. L'Espagnol possède plus de 2 secondes d'avance avant que l'utilisation de l'aileron arrière mobile ne soit à nouveau autorisée. Rosberg toujours en proie à des soucis mécaniques, glisse, tour après tour, hors des points ; alors que ses ingénieurs, à deux tours du but, lui proposent d'abandonner, il met un point d'honneur à aller au bout et se fait prendre un tour par son coéquipier qui résiste à Massa pour franchir, pour la onzième fois de la saison, la ligne d'arrivée en vainqueur. En janvier 2014, toutes les équipes, sauf Lotus qui n'est pas prête, participent aux premiers essais hivernaux à Jerez en Espagne. Dès le quatrième tour, Lewis Hamilton rentre à son stand pour abandonner, imité au tour suivant par Sebastian Vettel qui explique que sa monoplace a perdu sa puissance dès le second tour de formation[47],[48],[49]. Hülkenberg et Vergne rentrent au trente-quatrième tour, Alonso et Sutil au suivant, imités ensuite par Ricciardo, Bottas, Räikkönen, Kvyat, Magnussen et Rosberg dont l'avance était passée à 17 secondes[47],[48],[49]. Il se classe finalement douzième, ce qui permet à Nico Hülkenberg de marquer le point de la dixième place[90],[91],[92],[93],[94],[95]. Alonso poursuit sa remontée et pointe à la huitième place au septième tour ; Quelques minutes plus tard, il prend l'avantage sur Hülkenberg lorsque la direction de course lui inflige une pénalité de cinq secondes d'arrêt au stand pour son mauvais positionnement sur la grille de départ (il est toutefois autorisé à effectuer cette pénalité lors d'un arrêt programmé). Alonso manque un freinage et Vettel reprend la troisième place. Après douze tours, Hamilton reste dans la même seconde que Rosberg qui rencontre des problèmes d'efficacité de son train avant ; Vettel, quinzième, connaît également des soucis avec ses pneumatiques. Valtteri Bottas poursuit sa remontée au classement et, au dix-septième tour, pointe en huitième position en dépassant Pérez. Vettel passe Alonso à cinq tours de l'arrivée. All rights reserved. Williams, avec 201 points, reste troisième devant Ferrari (178 points) ; Force India (122 points) conserve de justesse la cinquième place face à McLaren (121 points) ; suivent Toro Rosso (29 points), Lotus F1 Team (8 points) et Marussia F1 Team (2 points).